à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Mulholland Drive

2001

Contemporain

Etats-Unis, France

02h21

vostfr
110avis

Support dématérialisé :

Récompenses:

Festival de Cannes 2001 - Prix de la mise en scène
César 2002 - Meilleur film étranger

Âmes perdues dans la cité des anges, Naomi Watts et Laura Elena Harring naviguent entre crime, passion et cinéma dans l'obsédant chef-d’œuvre de David Lynch.

Version restaurée de 2017.

 

Une nuit à Mulholland Drive, sur les hauteurs de Beverly Hills, une jeune femme brune, seule survivante d’un accident de voiture, erre, frappée d’amnésie. Réfugiée dans une demeure momentanément vide, elle est surprise par l’arrivée de Betty, nièce de l'occupante des lieux. Blonde et candide, Betty débarque à Los Angeles dans l’espoir de concrétiser ses ambitions d’actrice. Entre Rita, la mystérieuse inconnue poursuivie par des tueurs, et Betty, fascinée par le rêve hollywoodien, l’entraide se mue en sentiments plus profonds. Leur route croise celle d’un réalisateur en vogue, Adam Kesher, en butte aux diktats de financiers mafieux…

 

Rares sont les films ayant suscité une telle fascination. De ce qui était au départ l’épisode pilote d’une série télévisée (désavoué par ses commanditaires), David Lynch a su tirer la quintessence de son univers et de ses obsessions. L’étrangeté et l’angoisse tapies sous la surface lisse du décor se mêlent à la quête d’identité et au dédoublement des personnages, dans une ronde onirique qui égare le spectateur autant qu’il le séduit. Naomi Watts et Laura Elena Harring, splendides, incarnent chacune une icône de l’usine à rêves et son contraire. Cadrages sophistiqués et déroutants, maestria du montage, bande-son lancinante et vénéneuse : tout l’art de Lynch se déploie pour former un spectacle hypnotique et obsédant. Sans oublier un humour quasi absurde, qui éclate dans les situations les plus incongrues.

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD