à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Adieu Mandalay

2017

Cinéma

2avis

Récompenses : Grand Prix du long métrage:THE ROAD TO MANDALAY de Midi Z/ 36ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D’AMIENS Golden Horse Award for Outstanding Taiwanese Filmmaker of the Year 2017Présenté à la Mostra de Venise 2016 dans la section Venice Days

Liangqing et Guo, deux jeunes birmans, émigrent clandestinement en Thaïlande. Tandis que Liangqing trouve un emploi de plonge dans un restaurant de Bangkok, Guo est embauché dans une usine textile.

Sans papiers, leur quotidien est plus que précaire et le jeune couple ne partage pas les mêmes ambitions : si Guo veut gagner assez d’argent pour retourner en Birmanie, Liangqing est prête à tout pour obtenir un visa de travail et échapper à sa condition.

Eldorado de pacotille
Pour de nombreux Birmans, la Thaïlande représente une chance de fuir la pauvreté, en y émigrant clandestinement. Ceux qui partent envoient ensuite de l'argent à leur famille, qui se doute rarement de la précarité dans laquelle vivent ces déracinés. On comptait en 2008 trois millions de travailleurs birmans en Thaïlande, dont deux millions sont entrés clandestinement.

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Vous aimerez peut-être aussi...