à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Lagos Tanger, aller simple

2022

Nouveautés

Afrique du Sud, France, Nigéria

0avis

Récompenses:

Mention spéciale documentaire, Berlinale 2022 

Le témoignage de ceux qui rêvent d’un avenir meilleur loin du continent Africain.  

"Un jeune homme doit faire ce qu'il a à faire. C’est l’appel de l’inconnu qui nous guide." En 1998, Ike Nnaebue a 18 ans. À la mort de son père, cinq ans plus tôt, il doit quitter l’école pour entrer en apprentissage chez un vendeur de pièces détachées. Aîné de sa fratrie, c’est à lui qu’il revient d’aider sa mère à subvenir aux besoins de leur famille. Sa formation achevée, la boutique battant de l’aile, le propriétaire ne lui verse pas le pécule qui lui aurait permis, selon la tradition de l'ethnie nigériane igbo, d’ouvrir son propre commerce.

Alors quand trois de ses amis lui parlent de l’Espagne et de la promesse d’un travail dans les champs, il part. Mais, pour lui, le périple vers l’Europe s’arrête net quand, arrivé à Bamako, un inconnu l'avertit de tous les dangers qui l’attendent.

Un peu plus de deux décennies plus tard, devenu un réalisateur phare de Nollywood, la prolifique industrie de cinéma nigériane, Ike Nnaebue entreprend à nouveau le voyage pour comprendre ce qui pousse les forces vives de son continent à traverser la Méditerranée au péril de leur vie.  

Carnet de bord 

De Lagos jusqu’au Maroc, traversant en autocar le Bénin, le Togo, le Mali et la Mauritanie, Ike Nnaebue se remémore sa jeunesse et ses espoirs contrariés d’alors. À la faveur d’une halte, aux postes-frontières ou dans une gare routière, il écoute les confidences de ceux, hommes et femmes, qui ne désespèrent pas de réaliser un jour leur rêve d’un avenir meilleur, loin de l’Afrique. Narré à la première personne, le carnet de bord d’un road-movie empli d’humanité.

Galerie photos

Vous aimerez peut-être aussi...