à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

L'araignée de Mashhad

4avis

Achat physique :

Récompenses : Mana Neyestani a remporté de nombreux prix iraniens et internationaux. Membre de l’association Cartooning for Peace, il a reçu des mains de Kofi Annan le Prix international du dessin de presse le 3 mai 2012, le Prix Alsacien de l’engagement démocratique en 2015, le Prix du Courage, il a également été lauréat du Prix Icorn de la Ville de Paris.Mana Neyestani est réfugié politique en France depuis 2011 et vit à Paris avec sa femme.

Cette histoire d'un tueur en série qui a sévi dans le nord de l'Iran est le prétexte d'un portrait de la société iranienne et de ses contradictions. Par l'auteur d'Une métamorphose iranienne et du Petit manuel du parfait réfugié politique. "Chronique judiciaire captivante" DBD

Au début des années 2000, Saïd Hanaï, maçon de son état, a froidement assassiné seize prostituées à Mashhad, grande métropole du nord-est de l'Iran et ville sainte du chiisme, où la plus grnde misère cohabite avec un extrême conservatisme religieux. Après son arrestation, Hanaï, surnommé "le tueur araignée" par la presse locale, a déclaré que ses motivations étaient religieuses et qu'il avait voulu nettoyer sa ville en éradiquant la débauche. Il est alors devenu une véritable icône pour une partie de la population, jusqu'à sa condamnation à mort par les autorités locales et son exécution par pendaison en avril 2002.
En partie basé sur des entretiens filmés de Hanaï en prison, L'araignée de Mashhad est le récit édifiant de l'itinéraire d'un tueur sans remords engendré par une société pétrie de contradictions.

Vous aimerez peut-être aussi...