à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

L'usine à vingt ans

Société

0avis

Achat physique :

Beaucoup de jeunes ont été embauchés dans l'industrie au tout début des années 2000. Qui est cette génération d'ouvriers entrant à l'usine à 20 ans, alors que l'heure de gloire du mouvement ouvrier est passée ?

Morte et enterrée, la classe ouvrière ? Non ! Et même en renouvellement. De nombreux jeunes sont embauchés dans l'industrie chaque année. Mais ils ne ressemblent pas à leurs prédécesseurs. Ils ont un niveau de qualification plus élevé, mais sont aussi peu syndiqués, peu politisés, et n'ont plus ce sentiment de classe - voire cette fierté - qu'affichaient leurs aînées. Frappés par la précarité, ils ne constituent plus une force. On les rencontre aux chaînes de montage, mais aussi dans la restauration collective, soumis à de nouvelles cadences infernales. En même temps, leurs conditions de travail se rapprochent de celles des employés : vont-ils constituer avec les plus précaires d'entre eux une nouvelle "classe sociale" ? Naïri Nahapetian est allée à la rencontre de ces jeunes ouvriers - et quelques ouvrières - dans les usines et les lycées professionnels. Elle a écouté leurs témoignages et le récit de leur parcours familial et scolaire. Leurs paroles nourrissent son enquête et dessinent le portrait d'une nouvelle population laborieuse.

Vous aimerez peut-être aussi...