à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Selfie, avoir 16 ans à Naples

2019

Société

France

01h17

vostfr
0avis

Support dématérialisé :

Récompenses:

Meilleur documentaire, Prix David di Donatello 2020 

Mention spéciale, Prix Italia 2019

Dans un quartier populaire de Naples, deux amis se filment et se confient, le temps d'un été. Une immersion poignante dans une jeunesse privée d'avenir.  

Alessandro et Pietro, 16 ans et "meilleurs amis", ont grandi et vivent à Traiano, une banlieue populaire de Naples.

Alessandro, surnommé "Alessa", travaille comme serveur dans le café en bas de chez lui, et livre le ristretto en Vespa, plateau en main. Pietro, devenu obèse après la mort de trois de ses cousins, voudrait maigrir et gagner sa vie comme coiffeur. Alors que certains de leurs copains du quartier dealent et manient des armes, eux tiennent à suivre la "bonne voie".

La mort d'un autre de leurs amis, Davide Bifolco, un garçon sans histoires, mais qui roulait sans casque, comme eux, et qu'un carabinier a abattu par erreur après une course-poursuite, les hante comme le symbole de leur quartier et de leur jeunesse méprisés. Condamné depuis le tournage du film à quatre, puis deux ans de prison en appel pour homicide involontaire, l'auteur de cette bavure ordinaire n'a pas été incarcéré, sa peine ayant été "suspendue".

 

Cadre propice

Venu à Traiano avec le désir de rendre hommage "à tous les Davide Bifolco du monde", le réalisateur Agostino Ferrente a proposé aux deux garçons de devenir les cameramen de leur propre vie, le temps d'un été. Il leur a fixé une règle : toujours se placer eux-mêmes à l'intérieur du cadre, façon selfie. 

Galerie photos

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD