à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Divino Inferno

2017

Beaux-arts

01h00

vf
8avis

Achat dématérialisé :

Réalisé par l'artiste-plasticien Bruno Aveillan, un magnifique documentaire sur l'œuvre matricielle d'Auguste Rodin.

En 1879, le ministre des Beaux-Arts Edmond Turquet commande à Auguste Rodin une colossale sculpture pour le futur musée des Arts décoratifs. Se référant à la porte de bronze exécutée au XVe siècle par Lorenzo Ghiberti pour le baptistère de Florence et considérée par Michel-Ange comme "La porte du paradis", Rodin va passer plus de trois décennies à imaginer chaque créature, chaque détail, de La porte de l'enfer. Constituée de dix panneaux, l'œuvre, inspirée par La divine comédie de Dante, ne sera pas entièrement achevée. Après la mort de l'artiste, en 1917, plusieurs sculptures seront extraites de la monumentale matrice, notamment Le penseur et Le baiser.

Une profonde liberté
Avec l'écrivain Zoé Balthus, le plasticien Bruno Aveillan explore la genèse et le processus créatif d'une œuvre fascinante, poursuivie avec acharnement par Rodin une grande partie de sa vie. Invitant des artistes contemporains, entre autres Mircea Cantor, les deux auteurs convoquent au chevet du chef-d'œuvre les arts plastiques, la danse, la poésie et la littérature. D'une esthétique visuelle rare, leur "divin enfer" se révèle libéré des cloisonnements académiques… comme le fut Rodin.

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD