à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Prison à domicile

Société

00h53

STSMvf
234avis

Support dématérialisé :

Le bracelet électronique peut-il constituer une alternative à l'incarcération ?

Deux mille cinq cents détenus - condamnés à un an maximum pour délit - purgent aujourd'hui en France leur peine à domicile grâce à un bracelet électronique. Si l'on s'accorde sur ses avantages, cette nouvelle technologie n'est pas sans soulever des interrogations : est-ce acceptable d'être contrôlé jusque dans son intimité ? Quels sont les effets sur la cellule familiale ? Quelles sont les raisons pour lesquelles de nombreux assignés "craquent" au bout de six mois ? La prison mentale est-elle vraiment moins destructrice que la prison physique ? Exemple à l'appui, cette enquête très fouillée analyse les vertus et les méfaits d'un tel dispositif, en compagnie de magistrats, d'élus, de psychologues, d'universitaires et de personnels pénitentiaires en France ainsi qu'aux États-Unis, où cette méthode est utilisée depuis longtemps.

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD