à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Le pianiste

2002

Contemporain

Allemagne, France, Pologne, Royaume-Uni

0avis

Récompenses:

Cannes 2002 - Palme d'Or; César 2003 - César du Meilleur film français de l'année (Roman Polanski); César du Meilleur réalisateur (Roman Polanski); César du Meilleur acteur (Adrien Brody); César de la Meilleure musique écrite pour un film (Wojciech Kilar); César de la Meilleure photographie (Pawel Edelman); César du Meilleur son (Gérard Hardy, Dean Humphreys, Jean-Marie Blondel); César des Meilleurs décors (Allan Starski)

Un pianiste juif survit dans le ghetto de Varsovie puis réussit à s'enfuir. Une reconstitution dantesque et magistrale signée Polanski, avec Adrien Brody dans son plus beau rôle.

Varsovie, 1940. Wladyslaw Szpilman, pianiste officiel de la radio d'État polonaise, joue en studio le Nocturne en do mineur de Chopin quand une explosion vient éventrer le bâtiment. La Wehrmacht est entrée dans la ville. Avec les autres juifs de Varsovie, Szpilman et sa famille vont plonger dans l'horreur du ghetto. Premières exactions, assassinats de masse, puis mise en place implacable des déportations. Recueilli par des amis polonais, le pianiste assistera caché à la tragédie des siens, marquée par la révolte désespérée du ghetto et par sa destruction finale. D'hôpitaux bombardés en caches sommaires, Wladyslaw le témoin continue de jouer en pensée, faisant résonner dans sa tête la musique qui risquerait de trahir sa présence.

Déni d'humanité
En adaptant le récit autobiographique de Wladyslaw Szpilman, Roman Polanski a choisi un sujet qui le touche intimement : lui-même a survécu, enfant, au ghetto de Cracovie, échappant à la déportation, contrairement à ses parents et à sa sœur. Sa mère a péri à Auschwitz. Celui qui avait refusé de tourner La liste de Schindler, que lui proposait Spielberg, met son immense talent au service de la reconstitution – dantesque – de la capitale polonaise occupée. Il offre aussi à Adrien Brody, présent à chaque plan, un rôle extraordinaire : celui d'un grand artiste, préservant grâce à la musique l'humanité que lui dénie la réalité atroce du nazisme. Un film majeur, poignant de bout en bout, unanimement acclamé.

Vous aimerez peut-être aussi...