à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Piaf, sans amour on n'est rien du tout

Musique

15avis

Aujourd'hui encore, elle reste l'incarnation de la chanson populaire et de la passion amoureuse. Portrait inédit d'Edith PIaf, disparue il y a cinquante ans.

À ses débuts, c'est une fille malingre, mal balancée, qui n'a rien pour susciter le désir. Ce n'est ni Ava Gardner ni Rita Hayworth. Pourtant, tous sont foudroyés par ce qui se loge dans ce petit corps frêle : l'essence même de l'amour. Même si l'on n'aime pas la chanson, on sait qui est Piaf, de même que l'on connaît la Callas ou Picasso même si on ne s'intéresse pas à l'opéra ou à la peinture. Personne n'a incarné la chanson populaire comme Piaf. Il faut regarder attentivement les visages des spectateurs qui l'écoutent : ils sont bouleversés. Dans chaque chanson, ils entendent l'histoire de leur propre vie, des amours et des peines qu'ils ont eues ou qu'ils n'ont pas su vivre. Enchanteresse de l'âme plus que du corps, Piaf hurle l'amour. Son blues très personnel, sa grâce violente et sa voix déchirée rejoignent les expressions les plus universelles de la passion amoureuse. Portrait de cette immense interprète à travers des images d'archives et de nombreux extraits de chansons.

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...