à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Paris

2014

Série

France

99avis

Une chanteuse transsexuelle, un Premier ministre, un voyou et des agents de la RATP : pendant 24 heures, Paris croise des destins qui basculent, entre passions, ruptures et espoirs. Quand la Ville lumière révèle sa part d’ombre... Une série événement.

5 heures, Paris s’éveille. Au Sunset, Alexia, transsexuelle, chante pour son ami Ange. À Matignon, le Premier ministre Michel Ardent, dont le fils adoptif Clément a fugué, redoute les révélations de Lioukov, un homme d’affaires russe, qui le sait compromis dans un dossier de corruption. Son ami, le procureur général Pierre Lanvin, mandate Ange pour cambrioler l’appartement de Lioukov… À la RATP, une délégation syndicale menée par Cathy Penmarch prépare une grève, alors que le mari de celle-ci, Yvon, menacé de licenciement, a détourné un bus. Quant à Leïla, la femme de ménage des Lanvin, elle se bat pour joindre les deux bouts avec Mansour, au chômage, et dont elle attend un enfant.

Les mystères de Paris
Mise en scène avec virtuosité, cette chronique chorale, que l’on doit à l’efficace tandem Virginie Brac/Gilles Bannier (Engrenages, Les beaux mecs) invite à une traversée de Paris, le temps de deux tours de cadran, qui lui insufflent son rythme et ses vibrations. Autour d’Alexia, lumineuse transsexuelle et fil rouge du récit, les destins se croisent, entre quotidien et romanesque, pour brosser un portrait en clair-obscur du Paname d’aujourd’hui. Lignes de tension, passions, ruptures, révélations... : un jeu de pistes où les objets des protagonistes, oubliés ou retrouvés, distillent avec malice des indices. Cette série, surtout, rebat les cartes et brasse les milieux pour sonder le cœur et les mystères d’une capitale, dans l’esprit des grands feuilletons du XIXe siècle.

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...