à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Mystères d'archives - 1945: La capitulation du Japon

Histoire

0avis

Baie de Tokyo, dimanche 2 septembre 1945, à bord du Missouri, un navire de guerre américain. Quelques semaines plus tôt, Hiroshima et Nagasaki ont été dévastées par des bombardements atomiques et le Japon a annoncé sa volonté de déposer les armes.

À 9 h, onze représentants montent à bord du navire pour signer la capitulation du pays. Une mise en scène minutieusement préparée selon les volontés de MacArthur, chef suprême des puissances alliées. Une foule de militaires et quelque cent soixante-dix cameramen, photographes, reporters radio et journalistes ont été conviés aux derniers instants de la Seconde Guerre mondiale en Asie. Mais la cérémonie tourne au désordre. Alarmés par le document qui leur est remis, les Japonais commencent par le refuser. Pourquoi ? Et quelles intentions se cachent derrière cette mise en scène ?

Vous aimerez peut-être aussi...