à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Michael Kohlhaas

2013

Drame

France

22avis

Récompenses:

Festival de Cannes 2013 - Sélection Officielle en Compétition
César 2014 - César du meilleur son et de la méilleure musique pour Martin Wheeler

Jusqu'où aller lorsqu’on est victime d'une injustice ? Une histoire épique de vengeance portée par le flamboyant Mads Mikkelsen.

Au XVIe siècle dans les Cévennes, le marchand de chevaux Michael Kohlhaas est un jour de foire victime de l’injustice d’un seigneur, qui a décidé d'installer un péage sur ses terres : le marchand doit laisser en gage deux chevaux et un valet, qui tous subiront de mauvais traitements. Débouté par un tribunal sous influence, cet homme pieux et intègre lève une armée et met le pays à feu et à sang pour rétablir son droit.

 

Cette adaptation du bref et génial roman de Heinrich von Kleist, récit philosophique indépassable sur le thème de l’oppression, marque une étape importante dans la carrière d’Arnaud des Pallières. La forme, celle d’un récit épique proche du western, réconcilie la force tellurique des fresques de Kurosawa ou des histoires de vengeance d’Anthony Mann et la stylisation extrême d’un Bresson (Lancelot du Lac), où la violence est systématiquement suggérée. Le film est porté par l’interprétation magnifique de Mads Mikkelsen, qui offre son physique de statue guerrière à un personnage d’homme ordinaire transcendé par le sentiment d’injustice. Des Pallières cherchait un Clint Eastwood jeune pour incarner Michael Kohlhaas, il l’a sans conteste trouvé avec l'acteur danois, ici au sommet de son charisme.

Vous aimerez peut-être aussi...