à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Michael Kohlhaas

2013

Cinéma

20avis

Récompenses : Festival de Cannes 2013 - Sélection Officielle en CompétitionCésar 2014 - César du meilleur son et de la méilleure musique pour Martin Wheeler

Au XVIème siècle dans les Cévennes, le marchand de chevaux Michael Kohlhaas mène une vie familiale prospère et heureuse. Victime de l'injustice d'un seigneur, cet homme pieux et intègre lève une armée et met le pays à feu et à sang pour rétablir son droit.

Refusant cette injustice d'un puissant, il décide de plaider sa cause à la cour de la princesse. Sa femme Judith le convainc de la laisser mener cette action, car elle pense qu'elle aura plus de facilité, en tant que femme, à approcher la princesse. Un valet ramène le corps ensanglanté de Judith qui meurt peu de temps après. Après avoir vendu tous ses biens et confié sa fille Lisbeth à un ami pasteur allemand, Michael Kohlhaas part avec ses valets se venger contre le baron. Ils investissent son château, tuent tous les occupants, sans pouvoir trouver le baron qui est absent. Kohlhaas décide de lever une armée parmi les paysans en colère et les vagabonds. Défiant la loi et le pouvoir féodal, la troupe ravage les propriétés nobiliaires mais paie ses besoins en subsistances — affirmant sa volonté de ne pas être une troupe de pillards — auprès des paysans auprès desquels il semble de plus en plus populaire. Sur la piste du baron qui s'est réfugié dans une abbaye catholique, Kohlhaas attaque l'institution puis les hommes du gouverneur, sans réussir à rattraper le baron qui s'est une nouvelle fois échappé.

Vous aimerez peut-être aussi...