à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Lulu femme nue

2013

Cinéma

France

10avis

Récompenses : César 2015 - 2 nominations

Prisonnière d’un quotidien étouffant, Lulu renaît à elle-même au fil d’une fugue au grand air. Ciselé par Sólveig Anspach (Haut les cœurs !), un bijou de sensibilité et de drôlerie emmené par une Karin Viard à nu.

Recalée lors d’un entretien d’embauche à Saint-Gilles-Croix-de-Vie, Lulu manque le train qui doit la ramener à Angers. Le lendemain matin, elle quitte précipitamment la gare quand elle réalise qu’elle a égaré son alliance à l’hôtel. Ressortie bredouille de l’établissement, elle décide alors de s’octroyer quelques jours sur la côte. Son mari bloque sa carte bancaire, sa sœur, qui gère ses trois enfants, la harcèle gentiment, mais Lulu n’en a cure. Elle se laisse porter par le vent et les rencontres : avec Charles, repris de justice au cœur tendre, flanqué de deux frères surprotecteurs, qui ranime son désir ; Marthe, vieille dame malicieuse esseulée et colocataire éphémère ; Virginie, jeune serveuse malmenée par sa patronne tyrannique…

Humour tendre
Adaptant une BD d’Étienne Davodeau, Sólveig Anspach (Back soon, Queen of Montreuil), disparue en août 2015, filme l’échappée émancipatrice d’une femme qui s’est oubliée en chemin, aspirée par son rôle d’épouse et de mère. Sur cette trame déjà vue, la réalisatrice franco-islandaise, magicienne des ambiances, capture la beauté – et la rudesse – des relations humaines, synonymes de reconstruction, avec un réalisme innervé d’humour tendre. Un pur bonheur de cinéma, dans le sillage d’une Karin Viard impressionnante et sans fard, entourée de seconds rôles aussi loufoques qu’attendrissants.

Vous aimerez peut-être aussi...