à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Louboutin

2013

Mode

6avis

Génial créateur et coqueluche des stars, Christian Louboutin se livre devant la caméra de Farida Khelfa, icône du Palace des années 1980.

En vingt ans, il a hissé ses fameux talons hauts et ses semelles invariablement rouges au sommet de l’empire de la mode. Créée en 1991, sa marque aligne aujourd’hui plus de quatre-vingt boutiques à travers le monde. Et ses souliers "joyeux, frivoles, et élégants", selon l’experte Inès de La Fressange, s’arrachent, alors que Valérie Lemercier, Kristin Scott Thomas ou Rossy de Palma les collectionnent comme d’autres des bijoux. Exposé de Londres à New York, Christian Louboutin, fils d’un ébéniste de la SNCF, est un "véritable artiste" pour David Lynch qui a photographié, sur le mode fétichiste, ses déjà légendaires escarpins.

24 heures de la vie d’une femme
Depuis la felouque égyptienne où il aime se ressourcer, et de son atelier à Paris à son usine de Milan, le chausseur se livre avec pudeur devant la caméra complice de Farida Khelfa, icône du Palace des années 1980. Celui qui, enfant, s’inventait une filiation, lève le voile sur son inspiration, tout en dessinant, et retrace son parcours : la figure maternelle, essentielle dans sa formation, le succès foudroyant, et les modèles, comme les Love, ou les Trash – une chaussure figurant par exemple les 24 heures d’une étudiante parisienne, ticket de métro inclus – devenus des classiques. Une immersion inédite dans les mystères de ses sensuelles créations.

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...