à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Le temps des égarés

2018

Cinéma

France

STSMvf
5avis

Support dématérialisé :

Récompenses:

Luchon 2018 - Pyrénées d'Or de la meilleure fiction, meilleur scénario, meilleure musique originale ; Fipa 2018 - Prix du public; Prix Europa - IRIS du Meilleur programme TV sur la diversité culturelle; Zoom Festival 2018 - Meilleur Téléfilm, Meilleure interprétation (Claudia Tagbo), Prix du Jury

Une fable contemporaine sur fond de crise migratoire, avec pour héroïne une traductrice cynique, incarnée par l'intense Claudia Tagbo.

Sira travaille pour l’Ofpra, l’organisme chargé de l’attribution du droit d’asile en France. Elle-même issue de l’immigration mais sans aucun scrupule vis-à-vis des migrants, elle leur vend au prix fort des odyssées mensongères, susceptibles de convaincre les autorités. Solitaire, elle amasse compulsivement de l’argent pour combler le vide de son existence. Un enchaînement de rencontres va avoir raison de son cynisme alors qu'Abdul, un Irakien qui a fui Daech, débarque en France, où il va devoir apprendre à survivre.


Alors qu’en France les conditions d’accès au statut de réfugié se durcissent, Virginie Sauveur apporte un contrepoint singulier et vibrant aux polémiques actuelles – sur la loi asile et immigration, notamment. Sensible sans angélisme, Le temps des égarés reste à hauteur d’homme pour incarner ce qui d’ordinaire est traité par médias et politiques comme un problème de masse. De cette question qui divise le pays – quelle place accorder à ceux qui viennent d’ailleurs ? –, le récit évoque avec justesse les réalités humaines, sociales, administratives ou policières.
Le personnage joué avec densité par l’étonnante Claudia Tagbo, cette femme qui semble avoir perdu toute humanité au contact de tant de destins à la dérive, illustre la complexité de ces courses à la survie. Se forger une carapace et ne penser qu’à soi relèverait-il de conditions nécessaires à l’existence ? Le temps des égarés se regarde aussi comme une fable sur les ambivalences de la parole, la reconnaissance s'avérant indépendante de la véracité des récits qui passent des réfugiés aux traducteurs, puis aux avocats. Une fiction riche de lectures possibles.

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD