à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

La Chine en Arctique : les coulisses d'une ambition

2022

Nouveautés

France

00h52

STSMvf
0avis

Support dématérialisé :

Un focus éclairant sur les cartes de la géopolitique du Grand Nord en passe d’être rebattues.

Il a brisé la glace et ouvert la voie. En 2013, pour la première fois, un cargo chinois, le "Yong Sheng", atteint l’Europe en passant par l’Arctique. Le symbole des ambitions de l’Empire du Milieu dans le Grand Nord. En manque de ressources naturelles et partant du principe que toute superpuissance doit être présente dans chaque partie du monde, la Chine s’évertue depuis à accroître son ingérence dans la région. Membre du Conseil de l’Arctique, elle investit dans les gisements de gaz russes, lance son concept de route polaire de la soie, fait patrouiller son brise-glace," "se rapproche de l'Islande et de la Norvège par l’entremise d’hommes d'affaires en quête de territoires destinés au commerce ou au tourisme, développe une station de recherche dans un archipel norvégien, réclame de nouveaux droits en se revendiquant comme pays du "Proche-Arctique"... Mais que veut exactement Xi Jinping ?

 

 

Géopolitique du Grand Nord


S’appuyant sur les éclairages de nombreux experts, acteurs de terrain et hommes politiques, l’enquête d’Olivier Truc conclut que les visées chinoises ne sont peut-être pas uniquement commerciales ou énergétiques, mais cacheraient des objectifs militaires... Après la Chinafrique, la Chinarctique ?

Galerie photos

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD