à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Jonas

2018

Téléfilms

France

STSMvf
12avis

Support dématérialisé :

Récompenses:

Festival de la fiction TV de La Rochelle 2018 - Meilleur Téléfilm, Meilleur Réalisateur (Christophe Charrier), Meilleure Musique (Alex Beaupain)

La vie tourmentée d'un homme marqué par un lourd secret d'adolescence. Un premier film sensible et stylisé.

1995. Le père de Jonas fait le plein pendant que son fils, 16 ans, joue à la Game Boy à l'intérieur du véhicule. Revenu de la station-service, il le découvre enfermé à double tour, terrorisé. Que s'est-il passé ? À 30 ans, Jonas est devenu un homme instable et destructeur, enchaînant les amants et les soirées en boîte. Rongé par la culpabilité, il va enfin oser convoquer les souvenirs du passé et revoir la mère de son ami disparu dramatiquement quand il avait 16 ans...

 

Comment vit-on avec un traumatisme, doublé d'un sentiment de culpabilité ? Pour sa première réalisation, Christophe Charrier brosse le portrait tourmenté d'un homme aux prises avec son passé d'adolescent et son premier amour pour un garçon. Félix Maritaud (vu dans 120 battements par minute et Sauvage) y campe avec force un électron libre insaisissable, en quête d'une rédemption sans doute impossible. Alternant les flash-back, comme autant de rêveries, et les retours au présent, Jonas remonte le cours d'une vie jusqu'au dévoilement du trauma initial. La chronique très maîtrisée d'un délicat passage à l'âge adulte, sur une musique d'Alex Beaupain.

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD