à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Indonésie : la puissance, l'Islam et la démocratie - Partie 1

2017

0avis

Constellation de plus de 17 500 îles baignées par le Pacifique et l'océan Indien, l'Indonésie suscite dès le XVIe siècle l'appétit des Européens.

Sa position sur la route de la soie attire les commerçants portugais, qui y prennent brièvement pied avant d'en être chassés par les Hollandais. La vorace Compagnie néerlandaise des Indes orientales fait main basse sur ses ressources naturelles. En 1822, le prince musulman Diponegoro tente pour la première fois de soulever l'aristocratie javanaise contre les colonisateurs, et son exil fait émerger un sentiment national inédit. Au début du XXe siècle, les mouvements indépendantistes sont férocement réprimés et, lorsqu'ils occupent l'archipel en 1941, les Japonais sont considérés comme des libérateurs. En août 1945, la capitulation nippone s'accompagne de la naissance de la République d'Indonésie. Dirigée d'abord par Sukarno, puis, en 1967, par Suharto, le pays va traverser cinq décennies difficiles, marquées par la répression, le népotisme et la corruption.

Vous aimerez peut-être aussi...