à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Les Déplacés du Darfour

Société

00h24

vf
24avis

Achat dématérialisé :

Durant l'été 2007, Jean-Philippe Lacaille et Laurent Falque-Vert ont parcouru le Darfour pour filmer le quotidien des populations déplacées. Ils montrent comment l'aide humanitaire occidentale est devenue un enjeu majeur pour tous les acteurs du conflit.

Première étape à Zalingei, petite ville de 30 000 âmes désormais entourée par un immense camp où s'entassent plus de 100 000 déplacés : en quatre ans, celui-ci est devenu un ghetto urbain, dont les habitants dépendent entièrement des rations mensuelles distribuées par le Programme alimentaire mondial. En dépit de la persistance de l'insécurité et des violences, ces déplacés ont trouvé dans le camp administré par les ONG internationales (MSF, Croix-Rouge...) ce qui leur manquait dans leurs villages : manger à leur faim mais aussi l'accès aux soins et à l'éducation, des thèmes qui ont largement inspiré le combat des rebelles darfouris. C'est justement dans leur fief du Djebel Marra que se poursuit le périple. Dans ces montagnes du centre du Darfour dont l'armée soudanaise n'a jamais pu s'emparer, habitants et combattants vivent en quasi-autarcie et apparaissent comme les oubliés de l'aide internationale. Même si MSF, seule organisation présente dans cette partie du Darfour, s'efforce d'y implanter un hôpital de campagne avec l'accord de Khartoum.

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD