à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Berlin 56

2016

Série

20avis

Berlin, 1956. Renvoyée de l'Institut des arts ménagers, Monika Schöllak tente de se jeter du métro qui la ramène chez elle, mais en est empêchée par un jeune inconnu.

Chez elle, elle est accueillie par les remontrances méprisantes de sa mère, Caterina. Depuis le départ pour le front d'un époux dont elle n'a plus eu de nouvelles, cette dernière tient d'une main de fer ses trois filles et son école de danse de salon, la maison Galant, sur la grande avenue du centre-ville, le Kurfürstendamm (dit "Ku’damm"). Elle désespère de trouver une situation à Monika mais les perspectives de mariage de ses autres filles la rendent plus optimiste : Helga va épouser Wolfgang, futur procureur général, et Eva continue de faire les beaux yeux au professeur Fassbender, son chef, plus âgé, avec qui elle travaille à la clinique psychiatrique.
Caterina décide de prendre en main le destin de Monica et oblige Joachim Franck, fils d’un riche industriel, à qui elle donne des cours de bienséance, à l'accompagner au mariage d’Helga. Le jour dit, Monika découvre que son sauveur du métro, Freddy, fait partie de l'orchestre. Son embarras se change en ravissement lorsqu'il se lance dans un rock endiablé – au grand dam de Mme Schöllack, qui a proscrit la "musique de nègre".

Vous aimerez peut-être aussi...