à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Anna Karina - Souviens-toi

2017

Documentaire

France

0avis

Un portrait amoureux de l'égérie de la Nouvelle Vague, devenue icône de mode et de cinéma.

"J'étais assez fugueuse quand j'étais gosse." Sans père, mal-aimée par sa mère, la petite Danoise, qui s'appelle encore Hanne Karin Bayer, se console en rêvant de comédie musicale. Elle prend le large dès qu'elle peut. À 17 ans, elle débarque à Paris, débute dans la mode et tape dans l'œil de Coco Chanel, qui la rebaptise Anna Karina. Malgré son désir d'être actrice, la jeune fille refuse de jouer nue dans À bout de souffle. Mais Godard revient à la charge et lui propose le premier rôle féminin du Petit Soldat, vêtu cette fois. S'ensuit une dévorante passion amoureuse, qui se réfractera dans les films tournés par ce couple mythique de la Nouvelle Vague. Gracieuse, sexy, d'une emballante modernité, Anna Karina incarne aussi le renouveau du cinéma des années 1960 sous la direction de Rivette, Varda, Rohmer… Après la séparation avec Godard, sa carrière s'internationalise. Elle tourne pour Cukor, Visconti ou Fassbinder. Serge Gainsbourg lui écrit même une comédie pop : Anna, où elle chante le tube "Sous le soleil exactement" et dont les extraits ponctuent le film.

 


Icône de la mode, de la chanson et du septième art, Anna Karina a imposé son allure folle, son charme de femme-enfant et sa soif de vivre teintée de mélancolie. Dans une salle de cinéma, l'actrice voit défiler des extraits de ses films, et revient avec émotion sur les grandes étapes de sa vie. Amoureusement réalisé par Dennis Berry, compagnon de l’actrice depuis plus de vingt ans, ce portrait révèle des facettes moins connues de son talent : ses rôles au théâtre (La religieuse, Après la répétition), le film, ressorti récemment, qu'elle a réalisé (Vivre ensemble), ses romans, et sa carrière de chanteuse, qui prit un nouveau tour dans les années 2000 avec la complicité de Philippe Katerine.

Vous aimerez peut-être aussi...