à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Still walking

Contemporain

0avis

Le jour anniversaire de la mort de leur fils aîné, un couple de septuagénaires reçoit ses enfants à Yokohama. Une chronique douce-amère par le réalisateur de Nobody knows.

Comme chaque été, un médecin retraité et son épouse accueillent leurs enfants pour commémorer la mort de l'aîné, Junpei, disparu dix ans plus tôt en sauvant un adolescent de la noyade sur une plage de Yokohama. Marié à une veuve, mère d'un "petit prince morose", le cadet souffre des comparaisons avec le défunt, tandis que sa sœur tente envers et contre tout d'afficher un bonheur conjugal et familial. Au fil de la journée émergent les blessures de chacun comme les espoirs refoulés…

PETITES TOUCHES
Hirokazu Kore-Eda peint par petites touches ce portrait de famille, chronique douce-amère du temps qui passe. Et si la douleur engendre parfois la cruauté – la mère convie ainsi chaque année le rescapé de la noyade aux "festivités" pour mieux le détester –, chaque personnage révèle aussi sa part de lumière. La mère, encore, s'ingénie à des prouesses culinaires pour ravir sa famille tandis que le vieux médecin acariâtre se laisse fléchir par les irrésistibles silences du "petit prince morose", et que la jeune veuve s'emploie à renforcer les liens ténus qui les unissent. Avec une constante : la poésie, toujours consolatrice.

Vous aimerez peut-être aussi...