à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

100 grands films de réalisatrices

Histoire du cinéma

France

4avis

Support physique :

Le premier guide à dresser le panorama du cinéma imaginé par les réalisatrices, depuis les débuts du cinéma et dans le monde entier.

« C’est compliqué de programmer des réalisatrices… Des films de femmes, il y en a peu »… Mettons fin à ce refrain que l’on entend encore beaucoup trop souvent : des films de femmes il y en, des très bons films aussi, et bien plus que cent ! Commençons par leur consacrer un ouvrage : le premier guide à dresser le vaste panorama du cinéma imaginé par les réalisatrices, depuis les débuts du cinéma et dans le monde entier. Mettons en évidence leurs audaces formelles ou narratives, leur sens de l’humour ou du cadrage, leur maîtrise des dialogues ou des mouvements de caméra. 

 

La date de naissance officielle du cinéma est le 28 décembre 1895. Dès mars 1896, une femme, secrétaire de Léon Gaumont, a tourné la toute première fiction de l’histoire : La fée aux choux. Mais, comme Alice Guy était très inspirée et très douée, elle a aussi inventé des effets spéciaux, le ralenti, l’accéléré, les surimpressions, la superproduction et même le gros plan. Quasiment toute la grammaire du cinéma actuel. Elle fut aussi la première cinéaste à tourner des films sonores, des opéras, et elle a même fondé et dirigé un studio de production américain. Mais elle reste méconnue et son œuvre, pourtant extraordinaire, n'est pas facilement disponible. Il est donc temps de réhabiliter sa place ainsi que celles de toutes les suivantes dans la grande histoire du cinéma, de rajouter les pages manquantes à celle aujourd’hui écrite majoritairement par des historiens, souvent des hommes...

 

Ce livre fait connaître et reconnaître ce que les réalisatrices ont apporté au cinéma, dans tous les genres cinématographiques, à toutes les époques et dans le monde entier. Et même si leurs films ont été moins nombreux que ceux de leurs homologues masculins, il est temps de leur redonner, à ces cinéastes femmes, la place qu’elles méritent au panthéon du cinéma. 

 

Retrouvez l'exposition "Les femmes s'emparent du cinéma" du 11 au 31 mai sur les grilles de l'Hôtel de Ville de Paris, et ne manquez pas la diffusion de La leçon de piano de Jane Campion le 16 mai sur Arte.

En savoir plus...

Galerie photos

Vous aimerez peut-être aussi...