à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Venise, l'insolente

2018

Beaux-arts

France

2avis

Venise l’insolente nous embarque de canaux en canaux, de palazzo en palazzo, dans la magie de cette ville labyrinthique et la restitue dans ce qu’elle était, flamboyante et unique.

Aucune ville au monde n’a suscité autant de désirs et de fantasmes que Venise. Le 18e siècle est l’apogée de son histoire avec une effervescence culturelle marquée par d’illustres artistes qui s’enivrent de son parfum de liberté et se jettent à corps perdu dans un tourbillon de transgression et de libertinage. Vivaldi, Tiepolo père et fils, Canaletto, Longhi, Guardi, Goldoni ou Casanova participent à ce bouillonnement fi évreux et marquent de leur empreinte cette ville si singulière. Mais en 1797, Venise se rend à Bonaparte, la fête permanente se termine et les masques tombent.
 

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...