à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Spoliation nazie

2015

Histoire

00h54

vf
0avis

Achat dématérialisé :

Selon les sources, on estime entre 100 000 et 400 000 le nombre d’œuvres d’art confisquées par les nazis.

Le circuit de spoliation nazie des œuvres d’art était proprement industriel. Alfred Rosenberg, conseiller artistique d'Hitler, dirigeait un service spécialement créé pour la circonstance, l'ERR. Celui-ci avait pour mission de coordonner les milliers de pillages perpétrés en Europe puis de faire convoyer le butin à Berlin. Les œuvres maîtresses rejoignaient les bureaux et habitations des dirigeants de haut rang alors que le reste était stocké dans différents lieux. À la fin de la guerre, malgré la diligence d’organismes dévolus à leur restitution, des dizaines de milliers d’œuvres ont disparu. Au fil des décennies, certaines d'entre elles ont ressurgi dans l’espace public, donnant lieu à des batailles en paternité.

L'homme, la femme et le soleil
Ce documentaire retrace l’incroyable parcours de trois œuvres majeures ayant appartenu à des collectionneurs juifs, depuis leur spoliation par les nazis jusqu'à leur restitution : L'homme à la guitare de Georges Braque (collection Alphonse Kann), Soleil d’automne d’Egon Schiele (collection Karl Grünwald) et Femme assise d’Henri Matisse (collection Paul Rosenberg).

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD