à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Polar Park

2023

Séries

France

1avis

Savoureux alliage entre thriller et comédie, une série en forme de jeu de piste enneigé. 

David Rousseau, écrivain de romans policiers en panne d’inspiration, revient à Mouthe (Doubs), le village où il a passé une partie de son enfance, réputé le plus froid de France. Un moine, le frère Giacomo, lui a promis de lui révéler un secret sur sa mère. À son arrivée, David apprend que le moine en question est mort, tandis que des événements étranges viennent troubler le quotidien glacé du village : la découverte d’une oreille humaine, puis celle d’un cadavre imitant un autoportrait de Van Gogh. Au désespoir du gendarme local, l’adjudant Louvetot, David s’immisce dans l’enquête en échafaudant des hypothèses dignes de ses romans. Un serial killer se cacherait-il… à Mouthe ?


Avec Polar Park, le réalisateur Gérald Hustache-Mathieu redonne vie aux attachants héros de son film Poupoupidou (2011), duo mal assorti d’enquêteurs qu’incarnaient déjà à l’époque Jean-Paul Rouve et Guillaume Gouix. Le passage à la série lui permet de déployer pleinement le style qui en faisait tout le sel, équilibre savant entre thriller et comédie de caractères. Situations hautes en couleur, humour décalé et doux frissons se mêlent dans un jeu de piste aussi plaisant pour l’œil que pour l’esprit, sur fond de paysages aux airs de grands espaces américains. Au-delà des clins d’œil (on pense aux frères Coen ou à David Lynch), un univers poétique se met en place au fil des épisodes, entre atmosphère réfrigérée et chaleur humaine, peuplé de personnages fragiles qui cherchent leur place. En écrivain paumé que l'aventure pousse dans ses retranchements intimes, et qui y renoue avec sa créativité, Jean-Paul Rouve trouve l’un de ses rôles les plus sensibles.

Vous aimerez peut-être aussi...