à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Philosophie : Conspiration

Littérature

00h26

STSMvf
0avis

Support dématérialisé :

Le complotisme part d’une bonne intention : le refus d’être dupe. Seulement voilà. Voir des complots partout, c’est à la fois se prendre pour le centre du monde et être dupe de la volonté de ne pas être dupe.

Comment en vient-on là ? Comment le goût de la lucidité peut-il dégénérer en furie paranoïaque ? Les théories du complot constituent elles une métaphysique dévoyée qui, par refus des apparences, sombre dans l’incurable illusion d’être enfin dans le vrai ?
EMMANUELLE DANBLON
Emmanuelle Danblon est professeur de rhétorique à l’Université libre de Bruxelles. ses domaines de recherche sont la rhétorique, l’argumentation, les discours et leurs liens avec les institutions, la nature des raisonnements, l’épistémologie et la rationalité. ses travaux cherchent à concilier la tradition rhétorique avec les acquis contemporains de la linguistique dans un esprit interdisciplinaire. elle est responsable scientifique du gral (groupe de recherche en rhétorique et argumentation linguistique).
Publications : rhétorique et rationalité : essai sur l’émergence de la critique et de la persuasion (éd. de l’université de bruxelles, 2002) ; la fonction persuasive : anthropologie du discours rhétorique : origines et actualité (armand colin, 2005) ; argumentation et narration (éd. de l’université de bruxelles, 2008) ; les rhétoriques de la conspiration (cnrs éditions, 2010); l’homme rhétorique. culture, raison, action (paris, cerf, 2013)

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD