à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Les lumières de la ville

1931

Classique

Etats-Unis

18avis

Chant d'adieu au muet, Les lumières de la ville met en scène un Charlot terriblement humain, qui fait l'apprentissage de l'amour.

Charlot erre, sans but, dans la ville anonyme quand il aperçoit une jeune fleuriste aveugle. Troublé, le vagabond recherche la solitude au bord du fleuve. Mais il est interrompu dans ses rêveries par un millionnaire qu'il sauve d'une noyade volontaire. Désespéré de ne plus voir la jeune femme, le vagabond apprend qu'elle est tombée malade. Il se résout à demander de l'aide au millionnaire…

Mirage de la vie
Avec Les lumières de la ville, Chaplin cloue le bec à ses détracteurs qui l'accusaient d'archaïsme. Ce drame a conquis le public comme si le parlant n'avait pas existé. À l'inverse de ses films précédents qui s'évadaient vers le songe, Les lumières de la ville part de l'illusion pour se heurter à la réalité. Le personnage de Charlot perd cette insouciance qui lui permettait jadis de triompher de la souffrance. Mais, s'il a renoncé au bonheur, il est en revanche pour la première fois capable d'aimer, de donner, de souffrir.

Vous aimerez peut-être aussi...