à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Les feux de la rampe

1952

Classique

Etats-Unis

02h11

vf
6avis

Support dématérialisé :

Récompenses:

Oscars, 1973 - Oscar de la meilleure musique

BAFTA Awards, 1953 - Révélation de l'année pour Claire Bloom

La dernière grande œuvre de Chaplin, hommage ému aux feux de la rampe de son enfance. Avec le grand Buster Keaton.

Calvero est un clown déchu qui ne parvient plus à décrocher un rôle. Dans la pension où il vivote, il sauve une jeune ballerine du suicide et parvient à lui redonner goût à la vie et confiance dans son talent. Alors qu'elle devient la vedette du théâtre de l'Empire, Calvero échoue lamentablement à faire rire son public…

Le chant du cygne
Dans ce film testament, le langage cinématographique du cinéaste atteint sa plénitude. Du long travelling inaugural, qui fait glisser le regard du spectateur jusqu'à une main crispée sur une fiole de narcotique, au triomphe final de la jeune fille, la caméra fouille les objets, les visages et les âmes avec une rare intensité. Avec, au casting, dans les rôles du clown et du pianiste, les deux fils que Chaplin avait eus avec Lita Grey, et l'autre géant du cinéma burlesque, Buster Keaton, qui, avec cette belle prestation, retrouva les faveurs du public, qui le boudait depuis les débuts du parlant.

Galerie photos

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD