à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Le nom des gens

2010

Comédie

France

2avis

Récompenses:

César 2011 - Meilleur scénario original, Meilleure actrice pour Sara Forestier

Festival du Film de Cabourg 2010 - Prix du public

Une jeune militante de gauche s’offre à ses adversaires idéologiques pour les faire virer de bord. Une comédie politique délicieuse qui se joue des apparences.

Invité d’une émission de radio, Arthur Martin, spécialiste des épizooties, répond aux questions d’auditeurs après la découverte d’un canard ayant succombé à la grippe aviaire. Excédée par l’inanité des questions, Bahia Benmahmoud, standardiste en CDD, fait irruption sur le plateau, reprochant à Arthur de prôner un principe de précaution prélude à une dérive fasciste. Sans se démonter, Arthur révèle que ses grands-parents, des Juifs grecs, ont été déportés par les nazis et que sa mère, épouse Martin, ne jure plus que par la fiabilité électroménagère. Bahia, elle, raconte que son père, né en Algérie, a vu ses oncles se faire massacrer par l’armée française. Dans les années 1970, il a trouvé refuge en France et s’est marié avec une indéfectible activiste de gauche. Après leur altercation, Bahia propose à Arthur de prendre un verre. Alors que tout semble les opposer, elle s’entiche de cet admirateur de Lionel Jospin, Premier ministre de cohabitation sur le point d’affronter Jacques Chirac à la présidentielle.

Galerie photos

Vous aimerez peut-être aussi...