à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Le feu follet

1963

Patrimoine

France, Italie

10avis

Récompenses:

Festival de Venise 1963 - Prix Spécial du Jury 

Une transposition bouleversante du roman de Drieu La Rochelle sur les derniers jours du poète Jacques Rigaut. Habité par le désespoir, Maurice Ronet est fascinant.

Alain Leroy est en cure de désintoxication alcoolique dans une clinique de Versailles. Revenu de tout, dégoûté de sa vie de noceur, Alain semble avoir pris une décision grave et irrévocable. Dans quarante-huit heures, il mettra fin à ses jours...

Image et son restaurés.

« De cette incitation à l’autodestruction, étayée par des arguments non négligeables, Louis Malle a fait en 1963 une adaptation lumineuse. Sans doute l’un des plus beaux films français de ces quarante dernières années. Le regretté Maurice Ronet y tient son meilleur rôle. »

— Édouard Launet, Libération, 30 juin 2001

Galerie photos

Vous aimerez peut-être aussi...