à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

La ciénaga

2001

Cinéma

France

21avis

Récompenses:

Festival de Sundance 1999 : Prix Sundance/NHK du Meilleur Scénario; Festival de Berlin 2001 : Prix Alfred Bauer; Festival de Toulouse 2001 : Grand Prix; Festival de La Havane 2001 : Gran Coral, Meilleure Réalisatrice (Lucrecia Martel), Meilleur son et Meilleure Actrice (Graciela Borges); Condors ("Oscars argentins") 2002 : Meilleur premier Film (Lucrecia Martel), meilleure Photographie (Hugo Colace) et meilleure Actrice (Graciela Borges)

La chronique d'un été torride vécu par deux familles, réalisée par la chef de file du renouveau du cinéma argentin.

La Ciénaga (marécage) est à la fois la ville à proximité de laquelle évolue les différents membres de deux familles mais aussi la détresse morale qui engloutit peu à peu ces personnages et surtout, une métaphore de l'Argentine juste avant la crise.

Février dans le nord-ouest argentin. Mecha, la cinquantaine, passe l'été avec ses quatre enfants et un mari inexistant. Pour oublier, Mecha se noie dans quelques verres de vin au bord de la piscine. Tali, sa cousine a aussi quatre enfants et vit à la Ciénaga, dans une maison sans piscine. Deux accidents réuniront ces deux familles à La Mandragora où elles tenteront de survivre à un été torride.

Vous aimerez peut-être aussi...