à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Germinal

2017

Cinéma

France

0avis

Récompenses:

César 1994 - César de la Meilleure photographie; César des Meilleurs costumes

Transposition d’un classique de la littérature française, un grand spectacle signé Claude Berri et servi par une pléiade d’acteurs remarquables, dont Renaud, Miou-Miou et Gérard Depardieu.

Fin du XIXe siècle. Étienne Lantier, jeune chômeur, cherche du travail. Le décès d’une ouvrière lui offre soudainement une opportunité. Au fond de la mine, il rencontre Bonnemort, vieil alcoolique qui crache du charbon, Toussaint, père d’une famille nombreuse, et sa séduisante fille, Catherine. Malgré le plein-emploi, les mineurs vivent dans des conditions misérables et s’en sortent grâce à la débrouille. En fin de mois, la femme de Toussaint, surnommée la Maheude, fait l’aumône et offre son corps contre un peu de beurre et de café. Pendant ce temps, les bourgeois vivent de leurs rentes dans l’opulence…

Malédiction sociale
Après avoir transposé les œuvres de deux grands écrivains français, Marcel Pagnol (Jean de Florette et Manon des sources) et Marcel Aymé (Uranus), Claude Berri reconstitue avec soin le Borinage et le noir pays valenciennois tels que les décrivait Émile Zola en 1885 dans Germinal. Plutôt que de mettre l’accent sur l’asservissement des hommes par la technique et la mécanique de la révolution industrielle, comme l’avait fait Jean Renoir dans La bête humaine, la caméra de Berri quitte très vite le site de la mine de Montsou pour suivre les deux savoureux personnages : l’agitateur Lantier (Renaud, qui joue ici son premier rôle) et le bonhomme et futur martyr Toussaint (Depardieu). Ne gardant du roman de Zola que quelques grandes scènes comme celles de la fête, du mariage et de la grève, le réalisateur centre l’intrigue sur l’amour contrarié, né d’un seul regard, entre Lantier et Catherine. Sur la trame d’un mélodrame populaire nourri d’une révolte condamnée d’avance par la malédiction sociale, Claude Berri réalise un film à grand spectacle plébiscité à sa sortie par plus de six millions de spectateurs.

Vous aimerez peut-être aussi...