à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

El Clan

2015

Cinéma

Espagne

1avis

 Argentine, années 1980. Le crime se cache sous les apparences d'une famille modèle, reflet des errements d'un pays au sortir de la dictature. 

Buenos Aires, 1982. Patriarche d'une famille modèle, Arquìmedes Puccio régente avec douceur son petit monde. Écarté des services de renseignement depuis le retour de la démocratie, Puccio a fait d'Alejandro, son fils cadet, le complice des lucratives activités criminelles qu'il mène pour son propre compte. Entouré d'amis riches, joueurs de rugby comme lui dans l'équipe d'un quartier huppé de la capitale, Alejandro lui fournit des informations sur ses camarades et leurs parents. Accompagné d'hommes de main, Puccio les enlève, les séquestre au sous-sol de la maison familiale et réclame de mirifiques rançons à leurs proches. Un jour, alors qu'il va être relâché, Ricardo Manoukian, l'une de leurs victimes, les reconnaît et menace de les dénoncer. Le jeune homme est retrouvé dans un champ avec trois balles dans la tête…

 

S'inspirant d'un sordide fait divers qui a secoué l'Argentine au milieu des années 1980, Pablo Trapero brosse au travers de cette famille – apparemment – ordinaire le portrait psychologique d'un pays encore sous le coup de ses terribles années de dictature militaire et de leur kyrielle d'opposants disparus. Sous la coupe d'un pater familias qui fut informateur de la junte, son épouse (enseignante) et leurs quatre enfants (bien élevés) semblent aveugles et sourds aux crimes perpétrés sous leur toit. Impavide et glaçant, Arquìmedes Puccio – formidable Guillermo Francella – a beau élaborer ses plans au petit bonheur la chance, il fait aussi preuve d'une précision maniaque, consignant avec soin forfaits et rentrées d'argent dans un petit carnet.

 

Les flash-back qui ponctuent le récit ainsi qu'une bande originale aux tubes primesautiers, de "Sunny Afternoon" des Kinks à "Just a Gigolo" de David Lee Roth, contrebalancent l'atmosphère suffocante des scènes violentes. Produit par Pedro et Augustin Almodóvar, plébiscité par le public et la critique, un thriller magnétique dans la veine des Affranchis de Scorsese.

Vous aimerez peut-être aussi...