à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Dernier domicile connu

1970

Cinéma

France

1avis

Lino Ventura et Marlène Jobert, flics intègres mais manipulés, écument un Paris disparu sur les traces d'un témoin-clé, dans un polar crépusculaire.

Marceau Leonetti, policier compétent et énergique, décoré de la Légion d'honneur pour acte de bravoure, arrête par hasard le fils d'un avocat influent qui conduit en état d'ivresse, lequel promet de se venger. Quelques mois plus tard, le jeune homme retourne complètement les faits en décrivant Leonetti comme violent et incapable. Afin d'étouffer l'affaire, on mute ce dernier dans un petit commissariat de quartier. Il y rencontre Jeanne, nouvelle auxiliaire de police, avec qui il fait équipe pour enquêter sur des petits délits dans les cinémas. Entre-temps, la haute hiérarchie policière est confrontée à un problème épineux : retrouver en dix jours un témoin disparu depuis plusieurs années. En désespoir de cause, ils confient l'affaire à Marceau Leonetti, en lui faisant croire qu'il s'agit d'un travail de routine peu important…


Dans les pas de Lino Ventura et de Marlène Jobert, tous deux magnifiques en flics intègres et manipulés, José Giovanni signe l'un de ses meilleurs films : un polar existentiel, en forme de balade crépusculaire dans un Paris disparu.

Vous aimerez peut-être aussi...