à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Dans ses yeux

2010

Cinéma

Argentine

1avis

Récompenses:

Oscar 2010:  Meilleur film en langue étrangère
Prix Goya 2010: Meilleur film étranger en langue espagnole 

Un policier argentin à la retraite décide d’écrire l'histoire d'une affaire criminelle qu'il a traitée vingt-cinq ans plus tôt. Un thriller couronné de prix.

1974, Buenos Aires. L’agent fédéral Benjamin Espósito enquête sur le meurtre sanglant d’une jeune femme. Vingt-cinq ans plus tard, il décide de consacrer un roman à cette affaire "classée". Son travail d’écriture le ramène au meurtre qui l’obsède depuis tant d’années, mais également à l’amour qu’il portait à sa collègue de travail, entre-temps devenue juge. Benjamin replonge ainsi dans une période sombre de l’Argentine, où les apparences étaient trompeuses.

 

"La mémoire me fascine ainsi que la façon dont des décisions prises il y a vingt ou trente ans peuvent nous affecter aujourd’hui. Cela peut aussi s’appliquer à la mémoire d’une nation. En tant que pays, alors que nous retrouvons maintenant notre mémoire des années 1970, nous savons que l’horreur a commencé à prendre forme avant la dictature militaire. L’histoire se déroule dans une Argentine où l’atmosphère est lourde et étouffante même pour les protagonistes. C’est également plus qu’une simple histoire policière. Le personnage principal essaie de résoudre ses problèmes personnels autant que l’enquête criminelle. Mon but était de poser cette question : cet homme qui marche vers nous, que sait-on de lui ? Qu’apprendrait-on de lui si on avait tout à coup un gros plan sur ses yeux ? Quels secrets nous raconteraient-ils ?" (Juan José Campanella).

Vous aimerez peut-être aussi...