à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Capitaine Conan

1996

Cinéma

6avis

Récompenses : César 1997 - César du Meilleur réalisateur (Bertrand Tavernier) et César du Meilleur acteur (Philippe Torreton)

Le capitaine Conan est un guerrier au sens plein du terme : non seulement il se bat d'une manière exceptionnelle mais le fait de vivre en guerre le fait vivre intensément.

Les Balkans, jusqu'en septembre 1918 sont l'un des théâtres de la guerre des tranchées. La prise du Mont Sokol, l'une des dernières grandes batailles de la guerre, précipite la reddition de la Bulgarie et offre à l'armée d'Orient, sous le commandement de Franchet d'Esperey, une vaste brêche vers le territoire austro-hongrois.
À la tête d'une cinquantaine de soldats héroïques, sortis pour la plupart des prisons militaires, Conan (Philippe Torreton) bataille à la manière des Sioux et fait trembler les secteurs ennemis. Avec son « corps franc », c'est au couteau qu'il y va : « On lui voyait le blanc des yeux au frère et on le crevait en foutant la verte à tout le régiment... »

Vous aimerez peut-être aussi...