à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Basic instinct

1991

Cinéma

24avis

Michael Douglas enquête sur une brillante romancière. Un thriller au parfum de scandale, devenu culte grâce à l'affolant jeu de jambes de Sharon Stone.

Nick Curran enquête sur le meurtre d'une rock star, Johnny Boz, pulvérisé en plein coït à coups de pic à glace. Il soupçonne la maîtresse de la victime, Catherine Tramell, écrivaine à succès qui a décrit une mise à mort similaire dans un de ses opus. L'inspecteur parviendra-t-il à résister à l'attraction vénéneuse de la belle blonde ? Ce thriller dopé au sexe et à la violence a marqué les années 1990 de son empreinte sulfureuse.
Déviance
"Il a suffi d'une scène pour faire de Basic instinct, à l'époque, 'le film le plus sulfureux de la décennie'. Une poignée de flics interrogent une belle blonde, elle croise et décroise les jambes, dévoilant une nudité inattendue... Tout le sens de la provocation de Paul Verhoeven s'exprime dans ce court passage, qui fit de Sharon Stone une star mondiale ! Il ne s'agit pas tant de crudité mais d'invention, de décalage, voire de déviance. Sous l'apparence du thriller postmoderne se cacherait presque un manifeste féministe : la façon dont Sharon Stone mène les hommes a renouvelé l'image de la femme dans le cinéma hollywoodien." (Aurélien Ferenczi, Télérama)

Vous aimerez peut-être aussi...