à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

L'amant

1992

Grands auteurs

France, Royaume-Uni

3avis

Récompenses:

César 1993 - César de la Meilleure musique écrite pour un film

Vie et mort d'une passion érotique dans le Viêtnam colonial. Une adaptation infidèle et troublante du best-seller autobiographique de Marguerite Duras.

Indochine française, 1929. Sur le bac qui la ramène de l'autre côté du Mékong, vers son pensionnat détesté à Saïgon, une adolescente française de 15 ans fait la connaissance d'un riche fils de famille chinois, de vingt ans son aîné. Immédiat, leur désir mutuel se concrétise en passion érotique, doublement condamnée par leurs familles et leurs sociétés. Mais la mère de la jeune fille, une veuve ruinée, tenaillée par le besoin d'argent, ne se résout pas à interrompre cette liaison scandaleuse…

À corps parfaits
À la sortie du film, on a parfois reproché à Jean-Jacques Annaud d'avoir affadi en "belles images" le roman autobiographique de Marguerite Duras, Prix Goncourt 1984 et best-seller vendu à plus de 2,4 millions d'exemplaires dans le monde. Ni les corps parfaits de ses interprètes ni le grain sépia de la photographie ni la minutie de la reconstitution d'époque ne sont durassiens, c'est vrai – même si la débutante Jane March présente avec les photographies de jeunesse de Marguerite une étonnante ressemblance. Mais le cinéaste de L'ours et du Nom de la rose réussit à évoquer de façon troublante et charnelle la force d'un amour interdit et incommunicable.

Vous aimerez peut-être aussi...