à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

45 ans

2016

Cinéma

Royaume-Uni

0avis

Récompenses:

Berlinale 2015 - Ours d’argent de la meilleure actrice (Charlotte Rampling) et du meilleur acteur (Tom Courtenay)

L'étiolement d’un couple de septuagénaires confrontés au fantôme d’un amour passé. Une chronique sobre et émouvante, justement récompensée par un double prix d’interprétation à Berlin.

Kate et Geoff Mercer, couple uni par une complicité et une tendresse de tous les instants, s’apprêtent à célébrer leurs 45 ans de mariage avec leurs amis. En pleins préparatifs des festivités, Geoff reçoit une lettre qui le bouleverse : le corps de Katya, son premier amour, disparue il y a un demi-siècle lors d’une excursion dans les glaciers des Alpes, vient d’être retrouvé. Ébranlée elle aussi par la nouvelle, Kate se laisse peu à peu envahir par le doute : "Si elle n'était pas morte, tu l'aurais épousée ?"

Noces amères
Déroulé sur sept jours, ce film cruel et magnifique capture, avec d’infinies nuances, le délitement d’un couple que le temps semblait avoir épargné. Magistralement interprété par Tom Courtenay et Charlotte Rampling, tous deux récompensés à la Berlinale 2015, il met aux prises un homme s’emmurant dans le souvenir obsessionnel de son amour perdu et une femme dévorée par une sourde jalousie à retardement. Après Week-end, subtile comédie romantique homosexuelle, l’Anglais Andrew Haigh confirme ici qu’il est un grand cinéaste de l’intime.

Vous aimerez peut-être aussi...