à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

10ème chambre

2004

Société

1avis

Récompenses : Séléction officielle au Festival de Cannes 2004

Un document exceptionnel sur la justice au quotidien.

Dix ans après Délits flagrants, le cinéaste poursuit sa démarche avec ce nouveau documentaire citoyen, témoignage inédit sur le fonctionnement de la machine judiciaire.

Paris, printemps 2003. Raymond Depardon obtient l'autorisation exceptionnelle de filmer le déroulement des audiences de la 10ème Chambre Correctionnelle de Paris. De la simple convocation pour conduite en état d'ivresse aux déférés de la nuit, nous plongeons dans le quotidien d'un tribunal : douze affaires, douze histoires d'hommes et de femmes qui se sont, un jour, retrouvés face à la justice.

En les filmant avec une extrême pudeur, Depardon réussit un chef-d'oeuvre d'observation plein d'humanité.

Vous aimerez peut-être aussi...