à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Les trois soeurs

2015

Grands auteurs

144avis

Récompenses : PRIX DU SYNDICAT FRANÇAIS DE LA CRITIQUE 2015Meilleure fiction française

Valéria Bruni-Tedeschi dirige la troupe du Français dans une adaptation libre, fidèle et moderne du drame de Tchekhov, poignante chronique d'une vie briseuse de rêves.

Quelque part dans une bourgade russe de province, un lumineux jour de mai, à la fin du XIXe siècle. Dans leur grande demeure, les trois sœurs s'apprêtent à fêter l'anniversaire d'Irina, la plus jeune. Le deuil du père, mort il y a un an tout juste, s'est achevé. Les habitués de la maison, figures locales de la garnison, sont là aussi, escortés par un officier nouveau-venu. Malgré la mélancolie qui pointe, ardemment combattue par le désir, la tendresse et l'alcool, l'avenir semble plein de promesses : retourner vivre à Moscou, le paradis perdu, commencer à travailler, à aimer… Mais il suffira de trois actes (printemps, hiver, automne) pour que les rêves se fanent impitoyablement.

"Librement adapté"
Valeria Bruni Tedeschi, avec ses "obsessions" (secrets de famille et fratrie, personnages oisifs confrontés à eux-mêmes…), s'est coulée avec aisance dans les contraintes de la collection "Théâtre" d'ARTE : adapter de façon cinématographique un spectacle monté originellement pour les planches, avec la même distribution, sans rajouter de texte (à l'exception des chansons et d'une réplique, formulée en anglais, qui apporte à la pièce une nouvelle interprétation). Limpide et déchirante, cette version des Trois sœurs met ainsi en valeur la modernité de la pièce, tout en restant fondamentalement fidèle à Tchekhov. Mise en scène libre et inspirée, troupe vibrant à l'unisson dans le cadre splendide et intemporel d'une grande demeure campagnarde, cette ardente chronique du désenchantement touche au cœur.

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...