à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Sleepy Hollow

2000

Contemporain

01h41

vfvostfr-12
12avis

Achat dématérialisé :

Récompenses : Oscar 2000 du Meilleur Décor

Le face-à-face entre un policier inspiré (Johnny Depp à son meilleur) et un démon sans tête et sans scrupule qui sème la mort en Nouvelle-Angleterre. Du pur Burton pour un joyau gothique et onirique.

Nouvelle-Angleterre, 1799. Un mystérieux serial killer assassine et décapite ses victimes, jetant la terreur parmi les habitants. La rumeur prétend qu'il s'agirait d'un cavalier sans tête à la vengeance insatiable. Pour mettre un terme à l'hécatombe, New York dépêche sur place l'un de ses plus fins limiers, Ichabod Crane, imperméable aux légendes et convaincu que la superstition sert l'authentique auteur du carnage. Mais bientôt, l'intransigeant policier succombe au charme de la blonde et fatale Katrina Van Tassel.

MALIN PLAISIR
Dans cet envoûtant duel entre un détective rationnel et un démon sans foi ni tête, Tim Burton met à l'œuvre tout son art gothique. Comment lutter contre une face introuvable, ennemi forcément insaisissable ? Une fois encore, le cinéaste puise dans ses chères références, de l'expressionnisme européen aux productions de la Hammer, pour mettre en scène ce "merveilleux" film d'épouvante. Une atmosphère onirique pour une histoire menée à bride abattue, dans le sanglant sillage du cavalier fantôme et de son destrier déchaîné. Avec un (très) malin plaisir, le cinéaste s'ingénie ainsi, à grands renforts d'arbres torturés aux bras menaçants et d'éléments en fureur, à terrifier, en même temps qu'il enchante. Et dans la tête (bien faite) d'Ichabod Crane qui y perd ses nobles certitudes, Johnny Depp, à son meilleur, emballe plus que jamais.

"Le style et les préoccupations de Tim Burton s'expriment donc ici dans toute leur plénitude, au point que l'on pourrait considérer Sleepy Hollow comme le film le plus caractéristique de son auteur, en tout cas le plus harmonieux."
L'Ecran Fantastique - David Matarasso

"Tim Burton a poussé son projet à son point le plus extrême, faisant de Sleepy Hollow l'un de ses plus beaux films, et certainement le plus étrange. Ses contes ne sont plus des allégories, mais tout simplement des faits divers mâtinés de merveilleux (...) "
Le Monde - Samuel Blumenfeld

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD