à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Ridicule

1996

Contemporain

France

12avis

Récompenses:

César du meilleur film 1997
César du meilleur réalisateur 1997 - Patrice Leconte
César des meilleurs décors 1997 - Ivan Maussion
César des meilleurs costumes 1997 - Christian Gasc
 

Versailles, 1780. La cour de Louis XVI et ses antichambres, où sont réunis le pouvoir et l'espoir : le pouvoir des ministres et des grands du royaume, l'espoir de centaines de solliciteurs issus de la petite noblesse.

Car on distribue de tout, à Versailles : commandements, rubans et croix avec leurs pensions, titres honorifiques et charges administratives... A la cour, le nombre des privilèges à distribuer étant modeste en regard du nombre des solliciteurs, s'instaure une bourse de l'estime où chacun a sa cote. Et qu'est-ce qui peut faire fluctuer les cotes dans une société mondaine et oisive, sinon l'Esprit ? A moins qu'on ne trébuche sur le Ridicule...

Galerie photos

Vous aimerez peut-être aussi...