à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Prohibition

Société

32avis

Saga passionnante, qui résonne bien au-delà du gangstérisme de Chicago, le récit par Ken Burns et Lynn Novick  de l'ascension et de la chute de la Prohibition révèle une nation complexe et divisée, prise dans les affres d'une transformation capitale.

En 1920, Les Etats-Unis interdisent la vente, la fabrication, et le transport d'alcool dans l'ensemble du territoire fédéral. Le 18e amendement est voté et instaure la Prohibition jusqu’en 1933.
Point culminant de près d’un siècle d’activisme, la Prohibition d'alcool a pour ambition d’améliorer la vie de tous les Américains, de protéger les individus, les familles, et de favoriser l’utopie protestante d’une vie saine et vertueuse pour la société dans son ensemble.

Paradoxalement, l’intégration à la Constitution américaine  d’un code d’inspiration religieuse, donne une image glamour et attrayante à la consommation illicite d’alcool, encourage les gangs de quartier à devenir des syndicats du crime au niveau national, permet aux représentants du gouvernement de contourner, voire d’enfreindre la loi, attise cynisme et hypocrisie, et transforme des citoyens respectueux des lois en délinquants.

Les gangsters deviennent des stars, les autorités perdent tout pouvoir. Le système judiciaire est tourné en dérision.


ÉPISODE 1  -  Une nation d’ivrognes
Depuis que les Pères Pèlerins ont chargé la soute du Mayflower avec de la bière, l’alcool et les rituels qui l’entourent sont au moins aussi américains que l’Apple Pie.
 
ÉPISODE 2 - Les « moque-la-loi »
Le 17 janvier 1920, la Prohibition entre en vigueur. Mise en place pour promouvoir une Amérique plus convenable et respectueuse des lois, elle a exactement l’effet inverse. Les médecins et les pharmaciens, les agents fédéraux et les policiers locaux, les rabbins et les directeurs des pompes-funèbres trouvent tous des moyens de gagner de l’argent en contournant la loi.

ÉPISODE 3 - Le crime s’organise
Tandis que certains Américains tentent de respecter la loi de la Prohibition, des millions d’autres s’irritent de ses conséquences imprévues.

ÉPISODE 4 - Un océan de Rhum
Au milieu des années 20, à la grande époque du jazz, les bars clandestins deviennent le symbole d’une vie nocturne urbaine et glamour, avec des reporters qui racontent dans leurs chroniques la débauche haute en couleurs de leur génération.

ÉPISODE 5 - Une nation d’hypocrites
À la fin des années 20, beaucoup rendent la loi responsable de la montée en puissance des syndicats du crime et de l’impression de corruption généralisée au niveau du gouvernement.

En savoir plus...

Vous aimerez peut-être aussi...