à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Paris-Brest

2019

Fiction

France

01h18

STSMvf
4avis

Support dématérialisé :

Le retour douloureux de Colin à Brest, au sein de la famille qu’il a tenté de fuir. Une adaptation de Philippe Lioret, portée par le jeune Anthony Bajon.

Étudiant, Colin rêve de fuir Brest et sa famille pour devenir écrivain à Paris. Mais sa grand-mère, Manou, la seule des siens dont il est proche, cherche à le retenir. Devenue riche sur le tard, grâce à la fortune d'un second mari décédé, la vieille dame ne cache pas son hostilité envers sa fille et son gendre, les parents de Colin, chez qui l'obsession de l'argent et de la réussite sociale l'emporte sur tout autre sentiment. Cinq ans plus tard, Colin vit à Paris, mais reste hanté par ce qu'il a fait pour y parvenir. À la veille de Noël, il revient au bercail, officiellement pour revoir sa sœur, qui vient d'avoir un enfant. Il espère aussi retrouver Élise, dont il était amoureux et qu'il a attendue en vain à Paris. Ses parents sont désormais installés dans le bel appartement de Manou qui, elle, végète dans une maison de retraite, à 25 kilomètres de Brest. Au réveillon, Colin annonce qu'il s'apprête à publier un roman sur leur famille…

 

La quatrième adaptation que réalise Philippe Lioret (après Le fils de Jean, Toutes nos envies et Je vais bien, ne t’en fais pas) relève d'une "trahison fidèle" du roman virtuose de Tanguy Viel, avec l’aval de ce dernier. Autour de la relation de Colin et de sa grand-mère, le cinéaste a resserré le scénario sur la culpabilité et la possibilité du pardon, mais aussi les non-dits familiaux, thèmes récurrents de son cinéma qu'il explore une fois encore avec justesse. Rompant avec les formes classiques du flash-back, il juxtapose avec fluidité le passé et le présent, plaçant le spectateur au plus près des réminiscences douloureuses qui submergent Colin, et faisant cheminer l'émotion crescendo. Face à des seconds rôles également impeccables, dont Catherine Arditi, Kevin Azaïs et Gilles Cohen, Anthony Bajon insuffle sa mélancolie douce et sa retenue à la révolte empêchée de son personnage.

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version VOD