à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

PACK Mosco Lévi Boucault : Corleone, le Parrain des Parrains + Ils étaient les brigades rouges - 2 DVD

Histoire

France

0avis

Support physique :

Récompenses:

CORLEONE, LE PARRAIN DES PARRAINS 

25ème palmarès des Lauriers de l’audiovisuel - Laurier Documentaires

Exclusivité ARTE BOUTIQUE - PACK 2 DVD incluant l'intégrale des 2 documentaires Corleone, le Parrain des Parrains + Ils étaient les brigades rouges

CORLEONE, LE PARRAIN DES PARRAINS

 

Le portrait de Salvatore Riina, petit homme violent et source d’inspiration du film de Francis Ford Coppola. Le réalisateur Mosco Levi Boucault tord le cou, grâce à un formidable travail d’enquête, au mythe du mafieux “homme d’honneur”. 

 

En 1993, le parrain des parrains, Toto Riina, est arrêté à Palerme en Sicile. Son arrestation marque la fin d’une chasse à l’homme qui dura 25 ans et d’une guerre entre la Cosa Nostra et l’Etat italien qui fit des milliers de victimes. 

Nourrie d’interviews des procureurs, des juges, des policiers, des avocats et des gangsters maintenant repentis, voici l'histoire de l'ascension et de la chute du leader du crime organisé le plus craint et le plus violent de tous les temps.

Tragédie
Documentariste chevronné et tenace, Mosco Levi Boucault raconte, en témoignages et en archives, une histoire si célèbre qu'elle a inspiré une série de la télé italienne en 2007. Mais en parvenant à faire parler certains des anciens tueurs de Riina, aujourd'hui "repentis", dont il confronte les récits avec celui, entre autres, de l'ex-procureur Giuseppe Ayala, il dévoile la vérité humaine et la nature tragique à l'œuvre dans l'enchaînement des faits. Détaillant leur quotidien de bourreaux au service de celui qu'ils décrivent comme un maître tragediatore (en sicilien, manipulateur, calomniateur), ses interlocuteurs font apparaître dans toute sa crudité la mécanique barbare qui tint Palerme en son pouvoir presque absolu et, a contrario, le courage de ceux qui se sont dressés contre elle.

Palerme

Comment une commune de 11 300 habitants dans la province de Palerme est-elle devenue le nom emblématique de la Mafia ? Et comment l'adjectif qui lui est lié, les corleonais, est-il devenu l'adjectif du pouvoir de la mafia sicilienne, Cosa Nostra. Voici l'histoire de 4 hommes qui prendront le pouvoir en Sicile, par la ruse, le sang et la cruauté, et défieront l'Etat italien par la terreur.

 

 

ILS ÉTAIENT LES BRIGADES ROUGES

 

Histoire de l'organisation révolutionnaire italienne racontée par 4 membres du commando qui a enlevé et tué Aldo Moro.

 

Ils avaient entre 20 et 30 ans. Ils étaient originaires de Bari, de Rome et de Reggio-Emilia. Certains étaient étudiants, d'autres ouvriers, artisans, techniciens. L’un d'entre eux venait du monde rural. Ils formaient les « Brigades Rouges ». Le 16 mars 1978, dans une Rome en état de siège, dix d'entre eux parviennent à bloquer le convoi d’Aldo Moro, à tuer son escorte, à l'enlever et à l'enfermer dans ce qu'ils ont appelé "une prison du peuple".

La séquestration de ce dirigeant politique prestigieux, symbole de l'Etat italien, va durer 55 jours. Comme en Allemagne et en Amérique du sud, ils ont exigé pour la libération de leur otage, la libération de 13 combattants révolutionnaires prisonniers. Ils voulaient de fait être reconnus comme une force d'opposition armée. Devant le refus de céder du gouvernement italien, ils achèveront leur otage.

Cet événement, qui concentre en lui la violence des «Années de plomb» en Italie, va paradoxalement sonner le glas d'un mouvement qui s'était fixé comme objectif, dix ans auparavant, de faire la révolution par les armes, de créer une société plus juste par l'affrontement armé avec le Capital et les institutions de l'Etat italien. Cette histoire des Brigades Rouges est reconstituée par 4 membres du commando qui a enlevé, séquestré et tué Aldo Moro.

Vous aimerez peut-être aussi...

Informations Techniques

Version DVD