à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Ni Travail, ni Famille, ni Patrie

1993

Histoire

France

1avis

Les survivants de la 35ème brigade des francs-tireurs partisans de la main-d'oeuvre immigrée évoquent leur engagement dans la Résistance et leur activité clandestine.

Ils étaient lycéens, étudiants, fils de paysans, ouvriers. Parmi eux il y avait des communistes, des juifs, parfois les deux ensemble. Ils étaient nés en France, en Hongrie, en Roumanie, en Italie, en Espagne ou au Brésil. En 1939, ils ne se connaissaient pas. En 1943, ils prennent ensemble les armes pour combattre l'occupant nazi et le régime de Vichy. Ils forment à Toulouse la 35ème brigade FTP-MOI et risquent leur vie pour libérer le sol de la France, leur terre d'asile. Beaucoup d'entre eux sont morts -déportés, fusillés, guillotinés- certains par miracle, ont survécu et racontent.

Vous aimerez peut-être aussi...