à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater
à ne pas rater

Meurtres à Sandhamn - Saisons 1 à 5

Série

Suède

18avis

Redécouvrez les cinq saisons de cette série au suspense diabolique, tirée des best-sellers de Viveca Sten.

À l'origine de la série Meurtres à Sandhamn, il y a une saga policière, écrite par la romancière suédoise Viveca Sten. Retour sur le best-seller qui a rendu célèbre une toute petite île de l'archipel de Stockholm.

 

Avec trois millions d’exemplaires vendus dans le monde, Viveca Sten est en passe de devenir la nouvelle étoile du polar suédois. Mieux encore, la série télévisée adaptée de ses romans a déjà réuni plus de 27 millions de téléspectateurs. Pour Anne Michel, l’éditrice de Viveca Sten chez Albin Michel, qui a publié les deux premiers titres de la saga, La reine de la Baltique et Du sang sur la Baltique, le succès de ces romans tient, bien sûr, à leurs intrigues bien ficelées mais surtout au lieu dans lequel l’action se déroule : l’île de Sandhamn, située dans l’archipel de Stockholm, à trois heures de ferry de la capitale suédoise. Un cadre idyllique, avec ses maisons en bois peintes en rouge, ses forêts de pins et ses étendues de bruyères roses, contrastant avec la violence des crimes que Viveca Sten se plaît à imaginer. "C’est un lieu magnifique. Une petite île dont on fait le tour en deux heures. L’hiver, à peine une centaine de personnes y vivent, mais plus de cent mille touristes s'y arrêtent chaque été, explique l'éditrice. Viveca Sten y a passé toutes ses vacances depuis son enfance, dans la maison achetée par son arrière-grand-père."

Depuis la sortie du premier opus de la série, en 2008, en Suède, les lecteurs de Viveca Sten viennent en masse effectuer un pèlerinage sur l’île de Sandhamn. Il existe même des visites guidées en allemand, en anglais et en français pour partir sur les traces des romans. On découvre la plage où a été trouvé le premier cadavre de La reine de la Baltique, le restaurant où l’inspecteur Thomas Andreasson a ses habitudes ou la maison de Nora Linde, son amie d’enfance. "Le succès vient aussi du fait que Viveca Sten a créé des personnages attachants, estime Anne Michel. À chaque fois, les lecteurs nous demandent ce qui va leur arriver dans les prochains romans, si Nora va quitter son mari, par exemple ! Et puis dans la série télévisée, il faut reconnaître que l’inspecteur est plutôt joli garçon…"
La version télévisée, qui a eu un succès phénoménal en Suède, a contribué à booster les ventes des romans suivants. La saga n’est pas près de s’arrêter puisque Viveca Sten a promis à son éditeur suédois d’écrire dix volumes.

Vous aimerez peut-être aussi...